mardi 3 février 2015

Une clé Youpi de salut dans un Sablier d'Apocalypse Programmée.


Par Ariste : ("Point n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer". Guillaume Ier d'Orange-Nassau). 

L'enfermement planétaire de l'humanité est suicidaire. Un "code Youpi" est 
requis pour son salut : ю et π, un puzzle à reconstituer en démontrant 
sa conscience avant de passer la frontière. ю et π, la double clé 
d'une fenêtre de toit donnant sur un univers conscient. 

Sans cette clé validée par une démonstration de conscience de l'espèce dans son comportement au sein de son écosystème, la vie intelligente est condamnée. L'enfermement planétaire de l'humanité annoncé par André Lebeau ne prendra fin qu'à ce prix. Le salut de la conscience impose sa virtualisation déjà réalisée par une Ascendance Cosmique sur laquelle l'espèce humaine pariera à son tour pour survivre, alors qu'elle parie jusqu'ici sur une invraisemblable prééminence de l'homme.

L'homme s'obstine par ce pari dans la démesure malgré la découverte d'un univers de milliards de milliards d'étoiles. Une espèce planétairement enfermée s'autodétruira ou se virtualisera à temps. Un permis de circuler s'imposera à l'homme pour conduire l'espèce dans sa Vie, comme pour l'individu au volant de sa voiture. La Nature (ou un "Dieu" né ou non d'un Hasard coiffant une chaîne d'Ascendance Cosmique) veillera ainsi  à ce qu'une humanité demeurée inconsciente n'envoie jamais des chauffards planétaires  à la rencontre d'un autrui universel : 


Face à des prédateurs obstinés, 
la Vie s'imposera dans une renaissance ! 

Une Loi d'Ascendance Cosmique : Des nomades cosmiques passés par la virtualisation exigeront à leur tour la transcendance d'une humanité autrement conduite au suicide. Ils l'amèneront peu à peu à faire l'autre pari d'un entretien permanent de la Vie, à commencer par une correction d'un Π terrestre démesuré à partir du 5e rang après la virgule, ce qui fausse jusqu'ici des valeurs universelles vitales pour l'espèce (l'univers et son "âge", sa population stellaire...).

L'expérience de pensée introduite dans un précédent article, avec un univers local de F canaux stellaires, conduit pour mémoire à un cycle universel global ΠŒ de ~13,85 milliards d'années ainsi défini :

Un π universel : π=2+(241/24).
Œ = bc/Ф :  cycle de renaissance d'un foyer.
(b=147 098 074 km : 1/2 petit axe de l'orbite terrestre; c=299 792,448 km/s : vitesse de la lumière; Ф=104) 
F=2πŒ²/√3 \approx 7,05 x 1019 étoiles ou foyers dans l'univers local.
(Rappel et définition des paramètres en bas de page)

En expansion centrifuge, la surface d'une fenêtre de toit (2ю²√3) croît à partir de 2√3 (lorsque ю=1) jusqu'à ce que ю=π à l'instant où l'étoile atteint son apogée au toit. La surface de la fenêtre stellaire est alors :


s= 2ю²√3=2π²√3, soit ю=3600πcФ/(π-2) ~2,97 x 1013 km
Partie de 2√3 au périgée,  la surface d'une fenêtre est multipliée par π² à l'apogée.

Séparées d'une distance de 2πŒ, soit ~27,7 milliards d'années, les deux étoiles intriquées d'un couple considéré de foyers atteindront ensemble leur fenêtre de toit au terme de leur expansion centrifuge (ю=π) avant de revenir vers le coeur universel en expansion centripète pour être relancées dans de nouveaux cycles de renaissance.


L'univers local est un sablier cosmique par lequel toute conscience doit
préalablement se formater collectivement avant de pouvoir passer
d'un monde planétaire à un monde de conscience universelle :
La fenêtre de salut d'une espèce en communion cosmique.

L'expansion stellaire représente un modèle de 
croissance durable pour l'humanité. 


Née comme l'oeuf virtuel d'un univers local, une conscience planétaire se constituera elle aussi à partir d'un oeuf né d'une intrication quantique (homme/femme). Avec des cycles emboîtés en poupées russes, la plus petite fenêtre de conscience se constituera déjà planétairement pour finir dans l'univers local avec une surface de fenêtre de 2ю²√3=2π²√3.

Le nombre de fenêtres potentielles est constant, la surface de chacune dépendant des rayons ou "âges" des mondes respectifs : Œ pour une étroite sortie terrestre; πŒ pour une plus large ouverture extraterrestre donnant sur l'Univers Global Infini. 

La voie extraterrestre passera par un sablier local de fenêtres de p√F= 8 399 179 562 êtres conscients par foyer stellaire. Cette surface maximum de fenêtres de toit (√F) en secondes-lumière au carré représente aussi un maximum de population par foyer. C'est une limite cosmique qu'une espèce consciente et bienveillante devra observer sous peine d'être réduite au suicide à terme.

Cette grossesse est compromise pour une espèce humaine qui refuse
jusqu'ici de devenir adulte et responsable, comme l'ado parfois.
Elle devra pourtant croître en conscience ou se suicider !

Une démographie dépassant l'expansion stellaire révèle une prédation des plus forts chez une espèce demeurée globalement inconsciente. Atteignant l'âge adulte en 1936 avec une population de ~(πb/Ф)², elle était alors invitée par son Ascendance à préparer paisiblement et en toute conscience sa virtualisation cosmique à l'aube d'un dernier cycle naturel d'apocalypse. En passant par 2 135 561 095 habitants, soit p> (πb/Ф)² <√F, sa population était jusque-là naturellement contrôlée et son espérance de vie biologique était donc (πb/Ф)½, soit ~215 ans.

Pour une espèce consciente, le temps était venu de prendre elle-même en charge le contrôle de sa population.

Mais une science servile allait au contraire l'engager dans une croissance irresponsable. Après 79 ans d'errance, il lui reste en 2015 quelques 136 précieuses années pour s'anoblir virtuellement et atteindre en 2151 en toute sérénité une croissance de la population conforme à l'expansion stellaire, soit p²F. L'homme ravivera ainsi sa flamme avec la même bienveillance que celle qui lui a été accordée pendant 10000 ans.



_______________________________________________________________________________________

Rappel  et définition des paramètres
(Certains paramètres de cet article sont révisés ici)

b=147098O74 km : demi petit axe de l'orbite solaire de la Terre; c = vitesse de la lumière : 299792,448 km/s; Ф=facteur de 104 Ф/(Π-2) = 1 an en heuresF=2πŒ²/√3 \approx7,05 x 1019 étoiles ou foyers dans l'univers local; h=(p/q) : espérance moyenne de vie actuelle; Œ=(bc/Ф)4,409 10ans: cycle planétaire au foyer/"âge de la Terre"Πconstante espace/temps = 2+24(1/24)=3,141586440 : nouveau Pi; ΠŒ 13,854 10ans : cycle universel au foyer/"âge de notre univers"p= population terrestre actuelleq=p/h : croissance humaine actuelle/an;  r = {(2Π√3)/3} : rayon de cercle circonscrit d'une fenêtre de toit; Rs=(bc/Ф)(Π-1) =9,44x10ans : cycle stellaire au foyer/"durée de vie du Soleil" UGI : Univers Global Infini, contenant potentiellement tous les univers locauxщ √(Πb/Ф) ~ 215 ans : dernier cycle bio de renaissance en apocalypseю=3600πcФ/(π-2) ~2,97 x 1013 km.
_______________________________________________________________________________________

Haut de page & Index Général


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire