mercredi 29 octobre 2014

La Main Invisible d'un Ordre Universel.

(Cet article et les précédents sont partiellement révisés ici en blogchaîne)

Par Ariste :

Un capitalisme d'obsolescence programmée de l'espèce humaine en 10000 ans.
Adam Smith a découvert la fatale roulette russe d'une apocalypse d'autodestruction de l'homme. 
La Main Invisible d'une Transcendance de modèle sexuel révèle pourtant un autre pari :
Tout être conscient se cache pour se reproduire dans l'entretien d'un ordre établi.  

Dans tout espace de vie (le foyer, le quartier, la planète), un ordre établi se dégrade naturellement sans "le magicien souvent furtif" caché derrière : le parent, le maître d'école, le gardien ... Mais la foi irrationnelle d'un homme prédateur dans sa prééminence universelle face à ~1022 foyers potentiels de vie écarte cet entretien naturellement furtif de l'ordre établi. Avec le temps, sa science de la furtivité se retourne pourtant aussi de plus en plus contre l'argument de Fermi sur l'absence de nomades cosmiques. Invisible pour ses proies terrestres, cet homme impérialiste défie tout voyageur extraterrestre d'une furtivité à priori infiniment plus avancée que la sienne. La procréation d'une conscience cosmique de modèle sexuel déjà furtivement poursuivie par le nomade est plus vraisemblable et naturelle qu'une singularité humaine. Notre science est alors engagée dès l'origine dans un pari de prééminence cosmique perdu d'avance : la vie est d'origine extraterrestre et tout nomade veillera donc à ce que l'évolution de l'homme ne s'écarte pas du modèle universel. 

Aucune conscience ne dévoilera jamais totalement sa propre genèse. Cet ordre universel est le fruit d'une expérience à revivre par chaque génération cosmique dans sa transcendance. Comme la maison louée, c'est un ordre déjà établi qu'une espèce née nomade apprendra à préserver en gardant les murs existants. Si sa science et sa conscience la conduisent un jour à cultiver la vie intelligente sur une planète de singes, une humanité devenant alors responsable de sa propre descendance se rendra elle aussi planétairement invisible dans ce nouveau monde pour préserver sa liberté et perpétuer ainsi un ordre cosmique naturellement bienveillant.    

Tout nomade cosmique est planétairement furtif. Un homme rationnel découvrira seul les secrets d'une ascendance tenue à se cacher dans sa transcendance pour le laisser libre. Un ordre cosmique entretenu alors par qui, pourquoi, comment ? Indépendamment des réponses, cet héritage cosmique qu'est la conscience sera préservé par la science de maintien de l'ordre d'un homme autodidacte et rationnel. Une évolution suivant un modèle en poupées russes sous la discrète bienveillance d'une ascendance restant par définition cloîtrée dans l'ombre, chaque génération cosmique préservant furtivement en apartheid la vie d'une commune descendance.

Avec ou sans Dieu, l'homme défie le Cosmos en lui refusant une démonstration d'allégeance universellement attendueIl partage en effet une frontière céleste avec un monde extraterrestre. Si son salut ne viendra que de lui, son impérialisme contre nature de leader universel s'éteindra à la frontière céleste, comme la France et l'URSS l'ont appris à leurs dépens et que l'Occident apprendra à son tour. La source d'un Mal devenu aujourd'hui un cancer planétaire est dans le paradigme même d'une singularité terrestre contre nature plaçant l'homme au centre de tout. Il lui appartient au contraire de s'intégrer dans l'univers en préparant son allégeance à une conscience cosmique dont il n'est qu'un rejet planétaire.

Comme au volant sur la route, l'Apocalypse viendra d'une trop longue inconscience de l'humanité.

Un homme lui-même furtif parie en effet implicitement contre nature sur une complicité à priori inépuisable de nomades cosmiques potentiels dans sa prédation d'un héritage commun de conscience universelle. 

Comme à ses proies terrestres, il ne leur laisse d'ailleurs que le choix de la guerre ou du silence en excluant toute furtivité de leur part (un comble). Des êtres devenus infiniment plus forts et plus sages en apartheid prépareront donc son allégeance ou sa mort sans son ingérence. Une science sans égale conscience mènera l'espèce à sa perte. 

Avec une Apocalypse programmée dans le capitalisme, la nature (ou Dieu, ou une chaîne de nobles ascendants, etc.) se donne en l'oligarque le super-prédateur manquant dans la chaîne animale pour l'élimination d'une espèce déjà prédatrice de la moitié de la faune et de la flore terrestre en ~60 ans. Moins de 1% de l'espèce s'approprie déjà l'essentiel des richesses alors qu'une robotisation vitale du travail vers une métamorphose virtuelle de la conscience elle-même commence à peine. Après l'ouvrier en chaîne et la dactylo, le fléau de l'obsolescence programmée passera à son tour pour chacun, même pour ceux qui s'abritent jusqu'ici derrière leurs titres de noblesse (leur carnet d'adresse, leur "qualification", leur "diplôme"...).   

La Main Invisible d'un Ordre Universel : des cycles d'entretien avec Pi et Ф. 

La Terre est un système clos à entropie dégradable. Tout nomade cosmique mettra à terme le prédateur planétaire en demeure d'arrêter sa guerre contre le Cosmos en s'engageant sans ambiguïté dans une noble retraite en ordre, contre une descente aux enfers derrière Adam Smith. Un ascendant ne laissera pas que le choix de la mort au descendant. L'humanité ne peut en tous cas continuer de parier comme elle le fait jusqu'ici sur sa malveillance. 

Un pari de bienveillance cosmique

Sans jamais totalement dévoiler son existence, une ascendance bienveillante exigera de l'homme des gages d'allégeance dans son évolution. Le prédateur terrestre est face à ce défi cosmique : un premier gage de contrôle rationnel de la population et de l'environnement est déjà exigé de sa part.

"Aide-toi le ciel t'aidera". Une population galactique de P foyers planétaires croissant de Q=(naissances-morts & évasions/an) avec une espérance moyenne de vie H=P/Q s'autodétruira sans un entretien H=Q par cycle de vie. Une humanité (p) croissant de (q)=(naissances - décès/an) et une espérance vie h=(p/q)  disparaîtra de même. Le rapport actuel h=(p/q)~95,9 ans est l'espérance vie d'un homme prédateur.


"Etre ou ne pas être" : L'espèce est comme l'enfant l'investissement cosmique 
d'une Transcendance qui a fait le choix de cultiver éternellement la vie.
En devenant à son tour nomade, l'homme perpétuera cet héritage. 

L'espèce est née il a 10000 ans, après un brutal basculement climatique comparé à un lancement spatial. Le hasard explique en effet mal un facteur Ф=10000 ans cohérent avec le demi petit axe de l'orbite terrestre (b=147098O74 km) et la vitesse de la lumière (c=299792,448 km/s). 


Pi et Ф s'associent dans des cycles d'entretien en heures poupées russes :
Un emboîtement du temps et de l'espace dans un Univers Global Infini. 
 1 heure de vie consciente ainsi préservée=Pi-2=241/24=1,141586441.
Cet ordre cosmique entretenu exige une contribution consciente de l'homme 
suivant des cycles en cohérence avec les âges ou durées déjà mesurés : 

- Le cycle de l'univers local, û=Pibc/(Pi-2), en heures ("âge de notre univers").
- Le cycle stellaire : bc(Pi-1)/(Pi-2), en heures ("durée de vie du Soleil"),
- Le cycle planétaire : bc/(Pi-2) en heures ("âge de la Terre"),
- Le cycle d'apocalypse : щ √[PibФ/(Pi-2)²] en heures,
- Le cycle de l'année : Ф/(Pi-2en heures (~24x365),
- Le cycle journalier : (Pi-2)24=24 heures.
(ces cycles sont aussi définis ici et )

Ces paramètres et ceux de l'expansion galactique font 
naître la vie au centre d'un univers local sphérique,
lui-même au centre d'un Univers Global Infini. 
Comme les saisons terrestres, ils révèlent
 des cycles récurrents d'entretien d'un 
ordre cosmique établi, et non un 
univers global né d'un Bang.
L'ordre s'imposera donc,
avec ou sans l'homme.

Si la Main Invisible n'effacera jamais l'incertitude, ces coïncidences sont troublantes. Une vie terrestre peut-être unique porte la semence d'une conscience que l'homme mène à l'autodestruction en suivant Adam Smith. Une foi de prédateur ne pourra impunément tenter le diable contre 10²² autres foyers potentiels et contre un entretien rationnel de l'ordre. Des paris de cette nature sont néanmoins engagés par des actionnaires misant couramment en Bourse contre leur propre entreprise, et l'oligarque se prépare déjà à se retourner de même contre le nomade. 

La transcendance ou la mort apocalyptique de l'espèce s'imposera naturellement.
L'ordre universel sera entretenu à son tour pour tout potentiel de conscience.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire